• VOICI 3 AUTRES STATUETTES RÉALISÉES EN TERRE

    SERIE DE STATUETTES

     

     

    "Féminité"

     

    Cette femme assise à la jambe pendante, est réalisée en terre.

    Après quelques semaines de séchage, elle à été cuite dans un four adapté.

    Puis, un petit ponçage léger, une enduction de gesso, et ensuite une patine.

     

     

     

     

     

     

    SERIE DE STATUETTES

     

     

    "Provençale"

     

    Autre statuette cette fois-ci émaillée après une première cuisson après séchage. Puis recuite pour l'émaillage. Et pour le visage, les bras et les cheveux, une patine.

     

     

     

     

     

     

     

    SERIE DE STATUETTES

     

    "A la plage"

     

    Et la troisième, pas forcément la plus réussie, à mon goût! Même technique que pour celle intitulée "Provençale"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...

    Pin It

    3 commentaires
  •   Une nouvelle sculpture. Essai d'un émaillage sur les vêtements. Au départ, la couleur était censée devenir rouge à la cuisson ! Difficile de connaitre le résultat final. Bon c'était un essai.
      Les petites taches blanches, sont dues à un défaut d'application de l'émail. Il est facile d'oublier de petites zones. Ca fait malgré tout son petit effet. La statuette est réalisée en terre. Après séchage elle est cuite. Puis application de l'émail sur les vêtements. Re-cuisson et pour terminer, la patine sur le corps et les cheveux.

     
    Statuette émaillée de face
    Statuette émaillée de dos
       
    Pin It

    4 commentaires
  • Femme aux cheveux longs En septembre 2012, j'ai commencé des cours de sculpture sur terre. Ceci est ma première statuette, toute simple, pour apprendre à maitriser la terre. Après la cuisson, je l'ai patinée couleur bronze.
       
    Pin It

    votre commentaire


  • Voici ma deuxième sculpture sur terre. Cela change de la peinture. C'est un tout autre travail, mais j'aime vraiment cette nouvelle activité. Je n'ai pas pensé à prendre en photo, les différentes étapes de cette réalisation. Pourtant, la découpe au fil à beurre de la statuette finie, afin de l'évider, donne quelques petites peurs. On se demande comment on va la rafistoler une fois vidée (indispensable pour la cuisson, et pour vérifier l'absence de petites bulles d'air dans la terre, qui feraient éclater la statuette, lors de la cuisson) ! Avec des colombins évidemment et de la barbotine ( terre mélangée à du vinaigre, ce qui forme une sorte de colle) .Tout un art les "colombins": ce sont des petits boudins qui  m'ont servi à réaliser les cheveux,  les bretelles du justaucorps et les lacets des chaussons de danse. Statuette un peu plus élaborée que la première. 
    Danseuse la tête sur le genou Danseuse de dos
       
    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique